Toulouse : ils voulaient appeler leur fils Jihad, la justice tranche pour Jahid

Favicon Sud Ouest

Le prénom existe pourtant et signifie "lutte" ou "effort", mais le juge a tenu compte du climat politique actuel. Un juge aux affaires familiales de Toulouse a décidé vendredi qu'un garçon, né en août, que ses parents désiraient prénommer "Jihad" s'appellera "Jahid" à l'état civil. Alors que ses parents souhaitent continuer...

lisez l'article complet sur: Sud Ouest


L'article intitulé: Toulouse : ils voulaient appeler leur fils Jihad, la justice tranche pour Jahid est apparu , sur le journal en ligne Sud Ouest où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Aquitaine.



Approfondissez ce sujet avec d'autres nouvelles