A Saint-Rémy-sur-Avre, l'autopsie du corps de l’homme de 53 ans renforce la thèse du meurtre intrafamilial

Favicon L'Echo Républicain

Le thorax ouvert jusqu’au cœur et des coupures sur les mains : des blessures qui écartent l’accident ou le suicide. Mais confortent l’hypothèse du meurtre de Mano Guerfi, impliquant son épouse et ses enfants.

lisez l'article complet sur: L'Echo Républicain


L'article intitulé: A Saint-Rémy-sur-Avre, l'autopsie du corps de l’homme de 53 ans renforce la thèse du meurtre intrafamilial est apparu , sur le journal en ligne L'Echo Républicain où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Eure-et-Loir.



Approfondissez ce sujet avec d'autres nouvelles