Hérault : la prison au bout du chemin pour des jeunes migrants

Favicon Midi Libre

Des associations comme la Cimade dénoncent le traitement de jeunes migrants accusés de mentir sur leur âge. La Cimade, qui défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions, tire la sonnette d’alarme. L’association...

lisez l'article complet sur: Midi Libre


L'article intitulé: Hérault : la prison au bout du chemin pour des jeunes migrants est apparu , sur le journal en ligne Midi Libre où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Montpellier.



Approfondissez ce sujet avec d'autres nouvelles