Artisanat : la grogne des «sacrifiés»

Favicon La Dépêche

Nombre d’artisans sont rassemblés, depuis hier matin, derrière un même symbole qui fleurit sur les vitrines : une pancarte «Sacrifié, mais pas résigné» conçue pour marquer les esprits. Ils veulent se faire entendre face à la hausse de la TVA prévue au 1er janvier prochain, à celle des charges sociales et dénoncent la concurrence des auto-entrepreneurs. «Les trésoreries sont au plus bas et les fermetures augmentent considérablement», déplore ...

lisez l'article complet sur: La Dépêche


L'article intitulé: Artisanat : la grogne des «sacrifiés» est apparu , sur le journal en ligne La Dépêche où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Toulouse.



Approfondissez ce sujet avec d'autres nouvelles