Hommage à Redouane : «Je sais que les assassins de mon fils m'entendent»

Favicon La Dépêche

Émotion et dignité, hier après-midi, devant le lac de la Reynerie à Toulouse. À l'appel du père de Redouane Bouzegou, 29 ans, abattu d'une rafale de kalachnikov, dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu'il se trouvait avec son frère et des amis dans une voiture, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées dans le calme. «Je suis Redouane Bouzegou»… Une inscription sobre sur des tee-shirts noirs ou blancs. Entre des ballons blancs, la...

lisez l'article complet sur: La Dépêche


L'article intitulé: Hommage à Redouane : «Je sais que les assassins de mon fils m'entendent» est apparu , sur le journal en ligne La Dépêche où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Toulouse.



Approfondissez ce sujet avec d'autres nouvelles