Simon Autain aime autant Brel que les Kinks, ce soir au Bijou

Favicon La Dépêche

Chevelu, mal rasé, tour à tour timide et intense, Simon Autain est un drôle d’oiseau. Sauf que lorsqu’il se met à chanter, on ne rigole plus. Le garçon, à l’affiche du Bijou ce soir encore, a du talent, c’est certain. Sa voix éraillée, ses chansons savamment construites, son jeu de piano, font que l’on est vite sous le charme de son univers musical, dont on devine bien vite qu’il s’est bâti, comme bien des jeunes gens de sa génération, des ...

lisez l'article complet sur: La Dépêche


L'article intitulé: Simon Autain aime autant Brel que les Kinks, ce soir au Bijou est apparu , sur le journal en ligne La Dépêche où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Toulouse.



Approfondissez ce sujet avec d'autres nouvelles