Supinfo : un an sans salaire

Favicon La Dépêche

Toulouse/«Payez-nous. Un an de retard», «Paiement virtuel des profs = cours virtuels». Munies de pancartes, deux enseignantes en droit de l’école privée d’informatique Supinfo, basée dans le quartier des Minimes, sont allées à la rencontre des étudiants et de la direction de l’école, réunis hier soir pour une soirée de début d’année dans les locaux de l’école. «Nous sommes désolées d’interrompre votre soirée, mais il faut que vous soyez au ...

lisez l'article complet sur: La Dépêche


L'article intitulé: Supinfo : un an sans salaire est apparu , sur le journal en ligne La Dépêche où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Toulouse.



Approfondissez ce sujet avec d'autres nouvelles