Quatorze ans de prison pour l'homme qui avait frappé mortellement son codétenu

Favicon Var Matin

Sur un maximum encouru de quinze ans de réclusion pour coups mortels, la cour d'assises du Var a opté mercredi 16 mai pour le haut de la peine requise par l'avocat général contre Sébastien Lallement.

lisez l'article complet sur: Var Matin


L'article intitulé: Quatorze ans de prison pour l'homme qui avait frappé mortellement son codétenu est apparu , sur le journal en ligne Var Matin où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Hyères.



Approfondissez ce sujet avec d'autres nouvelles