Pluvigner. Achats sur le darknet : la curiosité est un vilain défaut

Favicon Le Télégramme

Jugés par le tribunal de grande instance de Lorient, ce lundi, ces deux jeunes de 21 ans n’en menaient pas large à la barre. Le Pluvignois a surfé sur le darknet, un réseau mystérieux, pour faire des emplettes très particulières : des faux billets de 20 et 50 €, de l’ecstasy, de la kétamine, du LSD, de la cocaïne… Le Lorientais, lui, prêtait sa boîte aux lettres pour réceptionner les commandes....

lisez l'article complet sur: Le Télégramme


L'article intitulé: Pluvigner. Achats sur le darknet : la curiosité est un vilain défaut est apparu , sur le journal en ligne Le Télégramme où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Bretagne.



Approfondissez ce sujet avec d'autres nouvelles