A La Ferté-Alais, on devra désormais s’arrêter au feu

Favicon Le Parisien

« Nous avons été pris en otage », lâche au nom de sa commune Marie-Annick Pière, maire (SE) de La Ferté-Alais. Leurs « ravisseurs »? Ils sont trois, virent du rouge au vert et sont droits comme des...

lisez l'article complet sur: Le Parisien


L'article intitulé: A La Ferté-Alais, on devra désormais s’arrêter au feu est apparu , sur le journal en ligne Le Parisien où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Essonne.



Approfondissez ce sujet avec d'autres nouvelles